COVID-19 : La perte de l'odorat et du goût, indicateurs fiables du virus

Afy Malungu - Africa Reveal - 02 octobre 2020

Partager


- -


La perte de l'odorat et du goût seraient deux indicateurs des plus fiables de la maladie, selon une récente étude menée par l'University College London (UCL) au Royaume Uni. Bien que cette étude n'ait pris en compte que des personnes présentant de symptômes à faible gravité, il s'avère que les deux symptômes seraient plus fiables que la toux et la fièvre dans la détermination de l'infection à la COVID-19.

"Nos résultats montrent que la perte de l'odorat et de goût est un indicateur très fiable de la probabilité qu'une personne soit atteinte de COVID-19 et si nous voulons réduire la propagation de cette pandémie, elle devrait maintenant être considérée par les gouvernements du monde entier comme un critère d'auto-isolation, de test et de recherche des contacts", renseigne l'auteur principal de la recherche, le professeur Rachel Batterham de l'UCL.

L'étude soulignent l'importance de surveiller tout changement de l'odorat et du goût par les personnes, et très probablement de s'isoler lorsque l'on arrivent à sentir les produits d'utilisation quotidienne comme le parfum ou le dentifrice.

Signalons que tous les patients atteints de coronavirus ne perdent pas nécessairement leur odorat, lorsque cela se produit, il est très probable qu'il s'agisse d'un coronavirus et il ne faut donc pas négliger une perte d'odorat sans avoir le nez bouché ou qui coule, a expliqué le professeur Batterham.

On pense que la perte de l'odorat se produit avec Covid-19 parce que le virus envahit les cellules situées à l'arrière du nez, de la gorge et sur la langue.. 


Dans le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

Bannière AR 1