Kasaï Oriental : L'épidémie choléra fait deux morts sur une trentaine de victimes

12 septembre 2020    Read in English

Partager



 

L'épidémie de choléra allonge sa liste macabre dans la province du Kasaï Oriental, en République démocratique du Congo. Au cours de la journée du vendredi 10 septembre, deux malades de choléra ont succombé sur une trentaine de victimes recensées dans la province.

A côté des victimes qui tombent chaque jour, un gros problème de prise ne charge de patients se pose avec acuité au Kasaï Oriental: pas d'intrants, nombre insuffisant de lits de malades, des conditions de travail presque inhumaines dans les centres de traitement du choléra(CTC) de Mbuji-Mayi. Le constat malheureux a été dressé au CTC de la Muya, où des malades sont allongés à même le sol et des corps sans vie.

Cette situation alarmante est exacerbée par la grève des infirmiers élagués du listing de paie et qui ont assiégé les dépôts de la Division provinciale de sante (DPS) depuis bientôt un mois.

"Quand la DPS est bloquée, tout est aussi bloqué, même les intrants. Nous essayons de leur faire comprendre que nous devons ravitailler les CTC, notamment celui de la Muya, a déclaré le chef de la DPS Kasaï Oriental. Seulement voilà, ceux qui ont accepté de travailler sont impayés depuis cinq mois, fait observer Dr Tshiteku, chef de la DPS Kasaï Oriental. Selon ce responsable de santé, la paie du personnel de santé était assurée grâce à l'appui financier d'un partenaire qui ne travaille plus dans la région.

On retient que la province a enregistré, pour la seule journée de vendredi 10 septembre 2020, deux décès sur une trentaine de cas enregistrés jusqu'ici, bilan non encore confirmé par les sources officielles.


Dans le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit