Biodiversité : La Réserve de faune à okapis cible d’attaque des inciviques

Africa Reveal 21 septembre 2020    Read in English

Partager


Biodiversité : Le parc de la Réserve de faune à okapis cible d’attaque des inciviques
Biodiversité : Le parc de la Réserve de faune à okapis cible d’attaque des inciviques - Photo Web -


Des inciviques armés ont attaqué une position du parc de la Réservé de faune à okapis (RFO), à Adusa, situé à 120 kilomètres de Mambasa-centreen province d’Ituri. L’attaque  qui a eu lieu la nuit du vendredi 18 à samedi 19 septembre 2020 sur la nationale n°4. Celle-ci a causé deux morts parmi les écogardes, quelques armes et munitions emportées par un groupe d’hommes armés non identifiés.

Selon la Société civile de Bandegaido, les troupes loyalistes venues en renfort sont à la poursuite de ces inciviques. Le trafic a été suspendu momentanément sur ce tronçon à la suite des opérations militaires en cours, ajoute-t-elle.

Certains éléments de la garde du parc étaient installés à leur poste de contrôle à Adusa à 7 kilomètres de Bandegaido dans le territoire de Mambasa. Ils ont été surpris par des tirs nourris vers 19 heures d’hommes armés non identifiés.

L’un des gardes du parc est mort sur place et un autre a succombé à ses blessures par la suite, affirment le président de la société civile de Bandegaido, Célestin Masudi, et l’administrateur du territoire de Mambasa.

Ces hommes armés, qui seraient identifiés à des braconniers, se sont ensuite introduits au poste de contrôle local de la RFO. Ils ont emporté quatre armes AK47 et une arme lourde de type PKM ainsi que plusieurs munitions et des effets militaires, dont des bottines.

Des sources locales font également état du déplacement de la population d’Adusa vers le centre commercial de Bandegaido.

Le trafic a été momentanément interrompu sur la Route nationale numéro 4, les passagers craignant pour leur sécurité ont eu peur de tomber dans l’embuscade de ces hors-la-loi. La circulation a été rétablie repris après le déploiement des troupes loyalistes qui organisaient une course-poursuite contre ces inciviques jusques dans l’avant-midi du samedi 19 septembre 2020, lesquels ont trouvé refuge dans la forêt.


Dans le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

Bannière AR 1