RDC : L'initiative Interreligieuse pour les forêts tropicales s’installe à Goma (Nord-Kivu)

Jonas Kiriko - Africa Reveal - 02 avril 2021

Partager


- -


L'initiative Interreligieuse pour les forêts tropicales de la République Démocratique du Congo est une plateforme qui regroupe les communautés religieuses et les organisations confessionnelles, les chefs coutumiers, les communautés locales et les peuples autochtones, les institutions, les organisations et les individus engagés dans la protection des forêts tropicales. Elle s’occupe également de la vie que ces forêts génèrent et abritent. Son installation au Nord-Kivu a été au centre de la conférence de presse organisée le mercredi 31 mars 2021 à Goma par le Programme Intégré pour le Développement du peuple Pygmée (PIDP).

C’était une opportunité pour les experts d’IRI de soutenir que la forêt est une création de Dieu. Les forêts du bassin du Congo sont les fruits de millions d'années d'évolution qui ont porté en elles et ont sauvegardé l'essence de la création.

Pour le Révérend pasteur Matthieu Yela Bonketo, expert de l'IRI, la destruction des forêts qui fait ressortir d'énormes défis écologiques, sociaux et économiques sans commune mesure, met en péril les efforts entrepris en RDC dans la lutte contre la pauvreté et la promotion d'un développement durable, y compris les ambitions du pays en matière d'agriculture, de sécurité alimentaire et d'énergie hydroélectrique.

« De 1990 à nos jours, la RDC a perdu plus d’un million d’hectares des forets par déforestation. Ce cette situation qui a poussé les confessions religieuses du pays à créer une plateforme dénommée Initiative interreligieuse pour la conservation des forêts tropicales et les droits des peuples autochtones pygmées en République démocratique du Congo IRI en sigle. Elle a pour rôle de contribuer à la restauration des écosystèmes forestiers » a fait savoir le pasteur Yela.

La perte des forêts tropicales est la perte de notre vie même a martelé Diel Mochire Mwenge, directeur provincial du PIDP Shirika la Bambuti, plaçant un accent sur l'appropriation de l'initiative Interreligieuse qui s'installe en RDC avec une forte considération du peuple Pygmée, qualifié de gardien du temple et de la forêt.

« Les pygmées sont associés dans cette plateforme en tant que premiers habitants de la RDC. Leurs connaissances approfondies sur les forêts du pays seront mises en valeur contrairement à ceux qui les exploitent que pour des intérêts commerciaux » a-t-il expliqué.

Cette arrivée d’IRI au Nord-Kivu vient renforcer les efforts de préservation des forêts voulut à 75%, selon le plan d'action propriétaire de développement du gouvernement provincial de cette province.


Dans le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

Bannière AR 1