RDC-Virunga : un écogarde tué en service par un groupe rebelle

Afy Malungu - Africa Reveal - 12 octobre 2020    Read in English

Partager


e parc national des Virunga fait souvent l'objet d'attaques meurtrières de ces travailleurs et de la population environnantes.
e parc national des Virunga fait souvent l'objet d'attaques meurtrières de ces travailleurs et de la population environnantes. - GRID Arendal -


Déogène Bagurubumwe Chuhoze, un écogarde du parc national des Virunga, a été tué le samedi 10 octobre lors d'une attaque attribuée par la communauté au groupe armé FDLR-RUD, a annoncé le parc dans un communiqué.

Déogène Bagurubumwe, âgé de 47 ans, était Chef de section et travaillait pour l’Institut Congolais pour la Conservation de la Nature (ICCN) depuis 1996. Il laisse derrière lui une épouse et trois enfants.

L'attaque a été menée sur un poste de patrouille de l’ICCN à proximité du village de Sarambwe, dans la province du Nord-Kivu et de multiples témoignages recueillis dans la communauté rapportent également des pillages par ce même groupe avant et après l’attaque.

Le parc national des Virunga fait souvent l'objet d'attaques meurtrières de ces travailleurs et de la population environnantes. La dernière connue et la plus meurtrière de cette année a lieu en avril, faisant état de 16 personnes tuées, parmi lequelles 12 écogardes. 

Ainsi, sa pleine sécurité dépend de ce fait de la sécurisation de l'est de la RDC et la suppression des groupes rebelles actives dans cette région.


Dans le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

Prévention à la COVID19