Ebola-Lubero : Des habitants empêchent le vandalisme d’un centre de traitement Ebola à Masoya

Jonas Kiriko - Africa Reveal - 11 mars 2021

Partager


Vue du centre de traitement Ebola à Masoya
Vue du centre de traitement Ebola à Masoya - Africa Reveal - Jonas Kiriko


Le fait a vécu le matin de ce jeudi 11 mars 2021 à Masoya une localité situé à plus ou 40 kilomètres au Nord-ouest de Butembo. Cette localité est connue comme étant le lieu d’où est partie la 12eme épidémie de la maladie d’Ebola.

Selon le chef de groupement Mwenye en chefferie de Baswagha, le Mwami Mayenze Mungulumba III, une famille s’est opposée au prélèvement des échantillons d’un de ses membres (un enfant) qui a rendu l’âme dans le centre hospitalier de la place.

My alt text
Attaque ce matin du CTE MASOYA en territoire de Lubero, ZS de Biena par les membres de famille d'un enfant décédé hier la nuit au CTE

 

C’est ainsi que cette famille a incité certains jeunes pour qu'ils s’en prennent au Centre de Traitement Ebola de la place. Mais certains habitants se sont interposés pour empêcher que cet acte ne se matérialise se félicite-il. Cependant, Il note quand même certaines casses sur les biens immobiliers du centre de santé Masoya et du CTE.

Cette information est confirmée par le ministre provincial de la santé, Dr Nzanzu Salita, qui, dans une brève adresse à la presse a condamné un acte barbare de la part de cette famille et des jeunes de la localité de Masoya. Il en a profité pour appelé la population locale au respect des biens publics.

Notons que la situation épidémiologique actualisée fait état de 11 cas confirmés dont deux guéris, quatre décès de cas confirmés et cinq sont suivi dans des centres de traitement Ebola.

 


Dans le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

Bannière AR 1