RDC : Le président Tshisekedi appelle à plus d’attentions pour le bassin du Congo au même titre que l’Amazonie.

Jonas Kiriko - Africa Reveal - 29 avril 2021

Partager


- -


Le président de la RDC, Felix Tshisekedi et président en exercice de l’Union Africaine, a reçu ce jeudi 29 avril 2021, le président de la Commission Européenne, Charles Michel. Dans leur adresse à la presse, les deux personnalités ont expliqué avoir pris des engagements sur les questions environnementales notamment, et à ce sujet, le président congolais appelle la communauté internationale à plus d’attentions pour le bassin du Congo au même titre que l’Amazonie.

Felix Tshisekedi dit avoir profité de leur tête-à-tête pour mener un plaidoyer à faveur du bassin du Congo, le deuxième massif forestier en importance au monde après l’Amazonie. « Nous avons l’impression, depuis des années, que le monde est plus tourné vers l’Amazonie que le bassin du Congo qui a énormément des potentialités et qui contribuent efficacement à la lutte contre le changement climatique. Et pour ça, nous avons besoin d’accompagnement dans la gestion de nos forêts », justifie-t-il.

Le chef de l’état est aussi revenu sur la réunion virtuelle sur le changement climatique avec le président américain Joe Biden. « J’avais plaidé lors de ma participation au sommet sur le changement climatique organisé par le président des États-Unis d’Amérique, pour l’augmentation de la taxe carbone, car nous estimons que cela aura des conséquences positives sur ce que nous fournissons comme efforts dans ce domaine », a-t-il rappelé.

De son côté, Charles Michel a fait savoir que l’Union Européenne a pris un engagement ambitieux de faire de l’Europe le premier continent neutre sur le plan climat. Il ajoute que les forêts du bassin du Congo constituent aussi l’une des causes pour lesquelles l’union européenne est mobilisée pour faire avancer la cause climatique qui est vitale pour l’humanité. Il plaide ainsi pour une feuille de route commune pour afin de regarder dans la même direction.

Dans un récent rapport publié par WWF, l’Union Européenne est pointé du doigt comme le deuxième plus grand consommateur du bois provenant des forêts du bassin du Congo et il leur était recommandé de mettre en place des politiques clairs et des actions concrètes pour protéger le deuxième plus grand poumon du monde de l’exploitation illégale des forêts.


Dans le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

Bannière AR 1